La bolt qui vous manquait.
Auteurs



JEAN-SÉBASTIEN LAROUCHE :

medias/JSL.jpg

Né en 1973, à Sainte-Foy, Québec, Jean-Sébastien Larouche a publié trois recueils de poèmes, chez Lanctôt Éditeur, dont Dacnomanie pour lequel il a été finaliste au Prix Émile-Nelligan 2000. Depuis 1995, Larouche a offert maintes lectures-performances, envahissant les scènes de sa fougue et de son verbe direct, parfois accompagné de musiciens tels Nomad Nabo, Éric Goulet, Loco Locass, La Part maudite ou Two Dollar Motel. En 2007, il a remporté le tout premier Grand Slam National de Poésie et a eu l’honneur de représenter le Québec à la Coupe du Monde de Slam-Poésie, en France.


VIRGINIE BEAUREGARD D. :

medias/VBD.jpg

Figure montante de la scène poétique montréalaise, Virginie Beauregard D. a publié ses poèmes dans la revue TakeOut Poésie aux Éditions Les Archipelliers. Elle a aussi performé ses textes en de nombreuses occasions. En 2009, son poème : Vous êtes tous des petits garçons qui rêvez de lilas en fleurs a été interprété par l’actrice Andrée Lachapelle au Théâtre de Quat’Sous dans le cadre de l’happening poétique Dans les charbons de Loui Maufette. Elle a publié Les heures se trompent de but et D’une main sauvage aux Éditions de l’Écrou.


SHAWN COTTON :

medias/SC.jpg

École secondaire à Montréal, apprenti cordonnier, premières grandes amitiés à Cadillac, laveur de vaisselle, Notre-Dame de Paris, galeriste, éclairagiste à Singapour, vendeur d’animaux en tranche, Bangkok et Chiang Mai, illumination dans la ruelle et train dans la jungle, écrit Une Hanche d’Ève en 2004, New York avec Max Cat, champion buteur de hockey bottine, 2 ans de vie de poker enfumée, Hochelaga, 6 mois au Théâtre de Quat’Sous, traduction de poètes américains, travail d’éditeur avec Le Cosmographe, planétarium de Central Park, musique avec Skip Jensen et Les Fidel Castrol dans le pays du Québec, il a pensé mourir et écrit Jonquière LSD. Enfin, il est amoureux de Josha et prévoit des milliers de livres en route.


DANIEL LEBLANC-POIRIER :

medias/DLP.JPG

Né en 1984 au Nouveau-Brunswick et ayant grandi à Gatineau, il fut récipiendaire à deux reprises du prix de la relève Gaston-Lallement et lauréat du prix Félix-Leclerc, en 2009, pour son recueil La lune n’aura pas de chandelier. Il fut aussi récipiendaire du prix Jean-Lafrenière − Zénob du Festival international de la poésie de Trois-Rivières, avec Gyrophares de danse parfaite, son deuxième recueil et son premier à l’Écrou. En marge de la littérature, il s’adonne à la chanson et aux arts visuels. Le naufrage des colibris est son troisième recueil.


MARJOLAINE BEAUCHAMP :

medias/photoauteurAP.jpg

Autodidacte, Marjolaine Beauchamp a commencé son parcours au sein de la Ligue de Slam de l’Outaouais pour remporter le titre de championne du Québec en 2009 et vice-championne mondiale en 2010. Ses textes et poèmes ont été diffusés et performés à la Première Chaîne de Radio-Canada, dans le cadre du projet PIB avec l’ONF, au Festival Voix d’Amérique et en première partie de Richard Desjardins entre autres.


ROSE ELICEIRY :

medias/RE1.jpg

Née en 1985, à Québec, Rose Eliceiry habite présentement Montréal où, depuis 6 ans, elle a offert plusieurs prestations poétiques. On a notamment pu la voir et l’entendre lors du Festival Voix d’Amériques, du Festival International de Jazz de Montréal et de la Nuit de la Poésie 2010. Elle tente toujours de partager sa vie entre la métropole, Sainte-Agathe-des-Monts et le sud de la France. Parallèlement à sa pratique d’écriture, elle a complété un Baccalauréat en Études littéraires à l’UQÀM. Des dettes de bibliothèque ont retardé l’obtention de son diplôme. Hommes et chiens confondus est son premier recueil.


JEAN-PHILIPPE TREMBLAY :

medias/JP1.jpg

Né en 1980 et même pas mort, Jean-Philippe Tremblay voudrait écrire des choses simples qu’on puisse susurrer à un alcoolique ou un mourant, mais la marche du monde l’en empêche souvent. En attendant la révolution, il s’efforce de participer le moins possible à l’exploitation de l’homme par l’homme en s’affairant à transformer ses angoisses en poèmes, taper sur des choses dans des bands, faire jouer des disques dans les soirées, explorer le raisonné dérèglement de tous les sens, errer, dormir et faire l’amour. Carnavals divers est son premier ouvrage.


CARL BESSETTE :

medias/CB1.jpg

Carl Bessette est né à Moncton et a grandi entre le Canada et la Suisse pour, finalement, s'établir et travailler à Montréal. Étudiant passionné de cinéma, il tombe amoureux de l'écriture et poursuivra ses études universitaires en littérature comparée et philosophie. Il découvre la poésie lors d'un voyage en France, et reviendra au pays pour publier un traité de versification, cofonder les soirées Mot de Passe, slamer, et déclamer ses poèmes de San Diego à Jonquière.


FRÉDÉRIC DUMONT :

medias/FD.jpg

Frédéric Dumont est né en 1986. Il prend souvent l’avion pour se rendre au dépanneur. Il n’aime pas beaucoup la police. Volière est son deuxième recueil.


PHILIPPE CHAGNON :

medias/CP1.jpg

Philippe Chagnon est né à Saint-Hyacinthe en 1986. C’est à Drummondville qu’il décide de faire ses études en contrebasse. Ensuite, il prend la direction de Montréal pour entreprendre des études universitaires (qu’il ne finira jamais), en philosophie, études qui lui apporteront une plus grande ouverture d’esprit et de bonnes dettes. Peu après, il commence à peindre pour élargir ses moyens d’expression. Tout au long de son parcours artistique, Philippe écrit et amasse des poèmes. Cœur takeout est son premier recueil.


J-F NADEAU :

medias/JFN bricoleur.JPG

J-F Nadeau a passé son enfance à être fasciné par les sciences naturelles tout en voulant devenir joueur de baseball professionnel, il joue et écrit pour tous les médiums dans un mélange de joie, de désillusion et de résilience souriante. Tungstène de bile est son premier recueil.


MAUDE VEILLEUX :

medias/photomaude.jpg

Maude Veilleux est née en Beauce en 1986. Elle a publié plusieurs fanzines : « Automne ton cul », « Gros poèmes mauves », « Les filles de la Beauce », « Salon de l’ésotérisme de Mtl ». Aussi, elle fait de la performance. Elle a publié Les choses de l’amour à marde et Last call les murènes aux Éditions de l’Écrou.


ALEXANDRE DOSTIE :

/medias/photo alexsmall.jpg

Né en 1985, à St-Honoré-de-Shenley en Beauce, Alexandre Dostie découvre le spoken word, en 2011, avec le Duo Camaro, il se graisse aussi de sang à partir de 2012 avec FullBlood, band d’horreur punk francophone. En 2013, il remporte une mention au prix Clément-Marchand avec sa collection de poèmes Bleu d’exhaust. Il est l’un des organisateurs du OFF-Festival de la Poésie de Trois-Rivières Shenley est son premier recueil.


JEAN-CHRISTOPHE RÉHEL :

/medias/PhotoJC.jpg

Né à Montréal en 1989, Jean-Christophe Réhel est l’auteur de deux livres épuisés. Il aime manger du chinois. Un jour, il habitera le Groenland et pêchera du flétan. Bleu sexe les gorilles est son premier recueil colligeant exclusivement des poèmes.


BARON MARC-ANDRÉ LÉVESQUE :

/medias/Baron.jpg

Baron Marc-André Lévesque naît le 4 décembre 1990 pendant une tempête de neige à Ottawa. Aujourd’hui, Baron rêve de batailles de saloon et de voyages en drakkar et souhaite un jour maîtriser les forces bestiales qui sommeillent en lui. Il se réveille chaque matin au son de la toune du Late Night Show with Johnny Carson. Chasse aux licornes est son premier livre.


EMMANUEL DERAPS :

/medias/manu3.jpg

extrait du convenu, Emmanuel Deraps s’extasie devant le vide de ses propres vers. né de l’écriture de la suicide note de cobain, il espère plus qu’il ne croit. la folie qui l’habite n’est qu’un foie en trop qu’il désire offrir aux enfants malades.


MATHIEU RENAUD :

/medias/Photo_MR2.jpg

Né en 1989, dans la capitale du crime qu’était Hull, mais élevé et nourri dans la tranquillité de Templeton. Il traverse son enfance avec comme seuls passeports, sa télécommande et sa carte de bibliothèque. Il s’installe, en 2007, loin de l’organe parental, dans les gargouillements montréalais. Il écrit une chanson pour le premier EP des Soeurs Boulay, publie sa première nouvelle dans le dernier numéro du défunt Somnambule, il participe à la Nuit de la poésie en 2012, fait rage dans les soirées de Fermaille et écrit des poèmes depuis dans des burgers au coin de Rachel et Saint-Laurent.


DAPHNÉ B. :

medias/PhotoDaphné.jpg

Titulaire d’un bac à recyclage et professeure à l’université, Daphné B. enseigne la magie contemporaine et la rupture amoureuse.


ALICE RIVARD :

medias/alice_rivard.jpg

Alice Rivard est née en 1985 quelque part dans le Bas-du-Fleuve, produit d’une copulation qui n’aurait pas dû avoir lieu. Elle a ensuite fait de son mieux, mais pas toujours. Ainsi, elle a poursuivi des études universitaires jusqu’à un doctorat en imposture avant de flipper une switch et de tout crisser là. Elle se consacre maintenant à la thérapie par le gossage d’ossements de roadkills et à écrire des choses qui brassent le dedans des fois. Jusqu’à ce jour, elle demeure toujours déçue de tout, ne respecte pas la règle du trois secondes lorsqu’elle échappe de la nourriture par terre, et entretient une passion démesurée pour les choses, dont le metal, les chats et la pratique de la misanthropie. Shrapnels est son premier recueil.


MARIE-ANDRÉE GODIN

medias/Marie-Andrée.jpg

Marie-Andrée Godin est née en 1986. Elle vit et travaille à Québec. Elle est artiste en arts visuels. Elle fait de la performance. Elle écrit de la poésie. Elle fait aussi des fanzines qu’elle vend dans des sous-sols d’église. Elle a peur des oiseaux. Elle adore faire pipi dans la mer. Elle est féministe. Jusqu’à maintenant, son travail a été présenté au Canada, aux États-Unis et au Japon. Vulve-gueule est son premier recueil de poèmes.


ALEXANDRE DESCHÊNES

/medias/photo auteur Alex.jpg


Né à Québec en 1979, Alexandre a passé son enfance à donner des bonbons pour avoir des amis. Déménagé à Gatineau à 10 ans, il grandit dans une jungle sans prédateur appelée Touraine, chassant la vie plate d’un quartier-dortoir depuis le rond-point… Il s’est intéressé très tôt à la science et aux effets de la chimie sur son corps. Les souvenirs de son adolescence se résument donc à 2 jours ¾ une fois mis bout à bout. Il mène une vie d’adulte tranquille, voire pas du tout. Buckingham Palace est son premier recueil.



À PARAÎTRE

 photo Couv. CarcassesRVB360_zpsxbcjssn2.jpg

.